Du Vendredi 1er novembre 2019 à 10h00
au dimanche 3 novembre 2019 à 17h00

L’art de l’illustration

EXPOSITION

Christian Epanya

“La transmission ne peut pas se faire, s’il n’y a pas des gens qui sont conscients de leur histoire, de leur culture, de leurs identités. C’est pour ça que depuis très très longtemps, l’Afrique a toujours été absente dans les programmes scolaires et qu’une certaine mémoire imposée a toujours fait partie des programmes en circulation en Afrique jusqu’à l’époque actuelle. J’ai été piqué au vif par des lectures que j’avais eu l’occasion de faire : des bandes dessinées et des livres pour enfants qui étaient étrangers à ma culture et donc à ma mémoire, alors que nous avons une mémoire collective qui nous rattache à notre culture et à notre pays et peut être à notre continent. Donc, je me suis attelé à essayer de faire en sorte que les petits enfants d’abord, les générations actuelles et les générations à venir, se retrouvent dans leur environnement immédiat c’est à dire qu’ils retrouvent l’histoire qui les concerne en propre et qu’ils puissent s’en enorgueillir, puisque une personne qui a une histoire et qui ne peut pas s’enorgueillir de son histoire aura son développement freiné et ne pourra pas développer toutes les capacités qu’il a en lui. Le but est d’essayer de réveiller les enfants et les adultes à leur histoire commune.”
Extrait de Christian Epanya, Mémoire et transmission,Gérard Théobald-Inversalis

Espace Van Gogh
Place Félix Rey, 13200 Arles

Accès libre