Aminata Dramane Traoré

Marraine du Festival

Militante altermondialiste qui s’est engagée dans le combat contre le libéralisme, qu’elle considère comme responsable du maintien de la pauvreté en Afrique.
Essayiste, actuellement coordinatrice du Forum pour un Autre Mali (FORAM) et directrice du Centre Amadou Hampâté Bâ (CAHBA), Aminata Dramane Traoré a été ministre de la Culture et du Tourisme de la République du Mali de 1997 à 2000 ;

Fondatrice des éditions Taama, elle est l’initiatrice des rencontres “Migrances” organisées depuis plus de 10 ans à Bamako. En juin 2019, elle a été nommée “Membre du comité de dialogue politique inclusif au Mali”.

Elle est l’auteur de plusieurs essais sur la dette (L’étau ou l’Afrique dans un monde sans frontières, Actes Sud, 1999), les relations Nord/Sud (Le viol de l’imaginaire, Actes Sud/Fayard, 2001) et plus particulièrement les relations franco-africaines (Lettre au Président des français à propos de la Côte d’ivoire et de l’Afrique en général, Fayard, 2005, L’Afrique humiliée, Fayard, 2008), L’Afrique mutilée, Taama, 2012), sur les interventions militaires étrangères en Afrique (La Gloire des imposteurs, coécrit avec Boubacar Boris Diop, Philippe Rey, 2014) et sur la question migratoire (Ceuta et Melilla, Pourquoi partent-ils ? Les Perséides/Taama, 2008).

Avec Nathalie M’Dela Mounier, elle a co-écrit L’Afrique mutilée, Taama Éditions, 2012. Ensemble, elles sont les marraines du Festival Paroles Indigo, à Arles, Grand Bassam, Tunis et Bamako.

© DR